10 raisons pour lesquelles les campagnes de marketing d’influence échouent


Vous vous êtes lancé dans le marketing d’influence mais votre campagne ne fonctionne pas ?


Voici les 10 raisons pour lesquelles une campagne de marketing d’influence peut échouer.


1. Objectifs mal définis


Les retours de la campagne ne sont pas satisfaisants et vous ne comprenez pas pourquoi ? Vos objectifs de base ne sont peut-être pas bien définis. Il est primordial de réfléchir à cela et d’établir des objectifs SMART avant toutes actions marketing, sinon la campagne est vouée à l’échec.



2. Mauvais ciblage d’influenceur


Même si ça peut paraitre simple, c’est l’étape la plus longue et compliquée pour qu’une campagne de marketing d’influence fonctionne. Durant ses recherches, il faut mettre le client ou l’audience en avant et se poser les bonnes questions. Quel client voulez-vous atteindre ? Comment se caractérise l’audience de l’influenceur choisi ? Fait-elle partie de votre cible ?


Une fois que vous avez répondu à ces interrogations, il faut définir votre client cible. Qui est-il ? Que désire-t-il ? Qui est-ce qu’il suit sur les réseaux sociaux ?


Vous trouverez donc votre influenceur dans les abonnements de votre cible.


3. Penser qu’une grande popularité est la clé


Si vous pensez que choisir un macro-influenceur avec plus d’1 million d’abonnés va faire décoller votre marque, vous vous trompez, du moins en partie. Certes, si votre objectif principal est d’augmenter votre notoriété, un nombre d’abonnés élevé peut être atteint. Toutefois, un taux d’engagement élevé est encore plus efficace car il montre que la communauté de l’influenceur est très présente et interagit beaucoup avec lui.



4. Choisir la mauvaise plateforme


Il ne suffit pas de choisir la plateforme qui offre le plus de visibilité ou alors qui vous coûtera le moins cher. Il faut que le canal choisi soit en accord avec votre produit et l’influenceur. Par exemple, si votre produit a besoin d’un visuel pour être mis en avant, cela ne veut pas dire que YouTube est le bon choix. En effet, cette dernière demande un gros travail de création et sera donc plus chère. De plus, il faut que l’influenceur y soit suffisamment présent sinon vous ne pourrez pas atteindre une assez grande audience. Dans ce cas, Instagram serait une meilleure option.


5. Contrat entre l’entreprise et l’influenceur pas bien défini


Lors de la mise en place du contrat, il faut être clair dans les différentes tâches à faire par l’influenceur et l’entreprise. L’influenceur doit savoir quel type de contenu créer, sur quelle plateforme, comment le divulguer et l’entreprise doit préciser les contreparties pour le travail accompli. Dans le cas contraire, le contenu publié sur les réseaux sociaux n’atteindra pas les objectifs de l’entreprise et cette dernière n’aura pas les retours espérés.


6. Mauvaise relation entre l’influenceur et la marque


Il arrive parfois que ce ne soit ni la faute de l’entreprise, ni celle de l’influenceur. Même si vous vous êtes appliqué pour trouver l’influenceur qui semble correspondre parfaitement à votre campagne, il arrive que l’alchimie n’opère pas. Les résultats ne sont malheureusement pas au rendez-vous et alors pensez à avoir un plan B afin d’avoir d’autres influenceurs qui sont prêts à travailler avec vous.


J’ajouterais juste qu’il est peut-être possible d’éviter cette situation si avant le contact avec l’influenceur vous vous être bien informé sur la personne, sur ses anciennes collaborations et surtout si vous vous êtes suffisamment entretenus avant de démarrer le partenariat.


7. Penser au court-terme au lieu du long-terme


Ce sujet a déjà été abordé lors de mon article sur « les astuces pour contacter un influenceur ». En effet, la plupart des influenceurs souhaite travailler sur le long terme avec une marque et va se sentir bien plus investi dans la campagne si vous leur démontrez cette même vision.


8. Manquer d’authenticité / cacher la vérité


Si vous souhaitez vendre un produit ou un service et éviter les mauvais retours après utilisation, il vaut mieux ne pas demander à l’influenceur de mentir sur le produit ou de cacher votre partenariat. Non seulement, vous obtiendrez une mauvaise image mais, vous perdrez aussi la confiance des clients.


Aux États-Unis, la « Federal Trade Commission » (FTC) a mis en place des règles strictes afin que les influenceurs mentionnent si un post est fait dans le cadre d’un partenariat rémunéré. En Suisse, Instagram a commencé à avertir les influenceurs de ce problème et les invite à être le plus transparent possible.

9. Ne pas mesurer les retours


Comme pour n’importe quelle campagne de marketing, il est fondamental de suivre les retours tout au long du processus et de vérifier si les objectifs sont bien atteints. Vous saurez alors, ce qui est à améliorer ou à changer et vous évitez de dépenser trop d’argent.


10. Attention avec les sujets sensibles


Si vous décidez de lancer une campagne sur un sujet sensibles, il faut la préparer encore plus scrupuleusement afin d’éviter les retours négatifs et les polémiques. Faute de quoi, l’image de votre entreprise pourrait se détériorer et il sera très difficile de la rattraper.


En conclusion, prenez le temps de bien préparer la campagne avant de la démarrer afin d’éviter de faire ces erreurs.


Comme à chaque fois, n’hésitez pas à faire part de vos propres expériences en commentaire !

22 vues0 commentaire